Réinventer Paris

RÉINVENTER PARIS

Appel à projets urbains innovants

Février 2016

23 sites proposés à tous les professionnels pour qu’ils puissent exprimer leurs talents et développer des projets d’exception.

real_reinventer-paris01

itw01  Julien PANSU

Directeur de la communication du Pavillon de l’Arsenal

«L’exposition Réinventer.Paris présente les résultats de l’appel à projet innovant lancé par la ville de Paris. Elle rassemble les 358 projets soumis, elle détaille les 74 finalistes et zoom et présente les 22 projets lauréats.
Nous souhaitions proposer au public, un support unique, dynamique et interactif qui nous permet d’un coté de rassembler toute cette matière, plus de 350 projets illustré en images, en textes, en fiches techniques et en même temps de pouvoir proposer, une visite, une découverte, une navigation fluide, ergonomique, et innovante comme l’est d’ailleurs l’opération réinventer Paris.
Le mur interactif BLIWE il offre deux avantages, dans un lieu d’exposition comme le nôtre, qui en 10 jours a accueilli plus de 15000 personnes autour de cette exposition Réinventer.Paris.
Tout d’abord il permet bien évidemment une découverte individuelle de tous ces projets. Individuelle mais simultanée, puisque 2, 3, 4 visiteurs peuvent utiliser ce mur au même moment. Mais il est également support de médiation pour nous et c’est bien évidemment très important pour les groupes, que ce soit pour les visites guidées le weekend, on organise tout une série de visite de 20 à 30 personnes et à ce moment-là il devient support de médiation. C’est-à-dire que le médiateur l’utilise pour présenter à une petite assemblée les projets lauréats, les finalistes, les différents sites qui étaient concernés et l’ensemble des innovations qui ont été proposées dans le cadre de ces projets. Un autre atout de ce mur interactif est que tout le contenu, toute l’information qui a été organisée, hiérarchisée pour la présenter dans le grand mur interactif au cœur de l’exposition est également déclinable sur internet. Du coup pour un centre d’exposition comme le Pavillon de l’Arsenal, c’est à la fois un support, un outil in situ mais c’est également la possibilité de le diffuser au plus grand nombre via les réseaux. »

itw02

BLIWE C’EST AUSSI
UN SITE INTERNET

Nous avons conçu notre Framework BLIWE autour des standards utilisés dans le monde du web. Une même application est utilisée sur un mur tactile mais aussi depuis un site internet. Ce qui nous permet de centraliser sur le cloud les données qui sont distribuées en temps réel sur les différentes interfaces.

Venez consulter le site internet sur
http://reinventerparis.pavillon-arsenal.com/

real_reinventer-paris02

LA VRAI FAUSSE
INTERVIEW

itw03

Un an après avoir lancé ce nouveau concept de mur connecté sur internet la Startup BLIWE participe à l’exposition Réinventer.Paris organisée au Pavillon de l’Arsenal jusqu’au 8 mai 2016.
Cette exposition présente le résultat de l’ «appel à projets urbains innovants» lancé par la Maire de Paris. «23 sites sont proposés à tous les professionnels pour qu’ils puissent exprimer leurs talents et développer des projets d’exceptions.»

VFI : comment a débuté votre collaboration avec le Pavillon de l’Arsenal ?
BLIWE : Le Pavillon de l’Arsenal a été le premier musée que nous avons rencontré au lancement de BLIWE. Quand ils ont eu besoin d’un support de suffisamment grande taille pour présenter la grande quantité d’information ils ont pensés à notre startup et notre ecran tactile geant.

VFI : quel est votre apport dans le cadre de cette exposition ?
BLIWE : notre apport est double. Nous proposons un espace d’exposition tactile et interactif de très grande taille sous forme d’ecran tactile geant. Actuellement nous sommes sur une surface de 3m. Nous sommes en train de doubler la surface afin de proposer une expérience encore plus grande avec une dizaine d’utilisateurs simultanés. Le visiteur qui joue sur l’écran, joue pour lui mais aussi pour ceux qui sont derrière lui. Le Pavillon de l’Arsenal a eu l’idée d’ajouter un gradin afin qu’il puisse y avoir plusieurs niveau d’expérience, il y a ceux qui jouent et ceux qui regardent. Aujourd’hui le cas de figure gradin est utilisé lors de visites guidées. C’est un plus auquel nous n’avions pas pensé.
Le second apport réside dans le fait que nos murs sont connectés sur internet. Nous n’avons pas changé de métier en fabriquant BLIWE. BLIWE a été lancé par l’agence digitale Ligne Bleue Cyber qui fait du web depuis plus de 15 ans. Nous avons juste changé de support, de device. Tout notre développement est basé sur la technologie web, CMS, php, js … les technologies de base quand vous développer un site web. Notre équipe a acquis de fortes compétences dans l’interfaçage du web et des supports tactiles. C’est ce qui nous permet de centraliser sur un serveur web l’ensemble des données et de proposer une version tactile pour le mur et une version web pour le site internet. Un seul produit pour deux usages.

VFI : vous travaillez en exclusivité pour les musées ?
BLIWE : non pas du tout. Nous avons actuellement plus d’activité dans le domaine de l’événementiel que dans le domaine des musées. L’événementiel est éphémère, nous travaillons dur pour au final une utilisation d’une journée à une semaine. L’exposition du Pavillon de l’Arsenal dure 4 mois. Ça nous permet d’expérimenter sur une longue durée, d’ajuster notre technologie quand ça devient nécessaire et surtout d’étudier le comportement des utilisateurs afin de leur proposer une expérience toujours plus proche de leurs attentes.

VFI : vous travailler sur quels projets actuellement ?
BLIWE : nous avons deux gros chantiers en cours ? Nous voulons être les premiers à proposer des murs connectés de 6 mètres de long en série. Il existe des projets dans le monde de grande taille. One shoot. Notre objectif est de proposer en série nos murs de grande taille pour les musées, les salles de conférences et salon d’exposition.
Le second chantier porte sur la création d’une « fabric city » dans Paris. Nous avons dû inventer notre métier pour fabrique nos murs. Les gros de l’industrie ne vont pas sur ce marché qui nécessite des produits de hautes technologies mais aussi une très bonne connaissance du monde de l’application et des usages des utilisateurs. Aujourd’hui plus de 10 métiers sont nécessaires pour sa fabrication : aluminium, serrurier, menuisier, électronique, pvc, dalle vidéo, hardware et bien évidemment software. Nous avons développé nos prototypes dans le Sentier au cœur de Paris en faisant appel à un tas de sociétés qui fourmille dans notre quartier. L’objectif est de passer en mode semi-industriel tout en restant dans Paris. D’où ce concept de Fabric City.

lancez-vous avec bliwe...

Venez composer votre projet innovant

prenons rendez-vous

études de cas

notre sélection